samedi 6 janvier 2018

Correctif: Failles Meltdown sur Intel & Spectre (tous PC)

Que faire? Comment s'en prémunir? En savoir plus, Tests
https://www.manjaro.fr/forum/viewtopic.php?f=31&t=9643&p=108574&hilit=meltdown#p108574
et
https://dolys.fr/forums/topic/spectre-meltdown-ordinateur-concerne/
Je reviendrai plus tard là-dessus, mais rien ne vous empêche de faire vos recherches vous-même

dimanche 24 décembre 2017

Tunlr.net ne répond plus...

Ce système de DNS alternatifs semble ne plus fonctionner. Dommage

mardi 19 décembre 2017

Créer facilement une playlist avec une action personnalisée de Thunar

C'est la suite de l'article précédent.
Donc, oui, on peut utiliser cette commande comme une "action personnalisée" dans Thunar

Voici la commande de base à lancer dans un terminal depuis l'intérieur du dossier contenant nos fichiers MP3

find . -name '*.mp3' > playlist.m3u
Pour en faire une action personnalisée dans Thunar...


  • Edition > Configurer les actions personnalisées > + (ajouter)
  • Nom: Créer une playlist
  • Commande: find . -name '*.mp3' > playlist.m3u
Ensuite: onglet "conditions d'apparition"

  • Cochez "fichiers audio"
  • On peut aussi cocher "Répertoires" (voir ci-dessous)
  • Valider
Pour s'en servir...

  • Dans un dossier qui contient des fichier MP3, faites un clic droit sur un des fichiers puis "Créer une playlist". Elle est créée instantanément. Exemple plus bas.
  • Si vous faites un clic doit sur un sous-dossier de votre dossier Musique et "Créer une playlist", c'est tout votre dossier Musique qui sera recensé dans la playlist.

./Gentle_on_my_mind.mp3
./windy_city.mp3
./It's_goodbye.mp3
./losing_you.mp3
./Dream_of_me.mp3
./Windy_City2.mp3
./Poison_love.mp3
./All_alone_am_I.mp3
./You_dont_know_me.mp3
./I_never_cared_for_you.mp3
./River_in_the_rain.mp3




Créer une playlist facilement

Créer une playlist facilement


  • allez dans votre dossier avec Thunar (mais ça peut le faire avec d'autres gestionnaires de fichiers).
  • Clic droit et "ouvrir le Terminal"
  • Tapez tout simplement...

$ find . -name '*.mp3' > playlist.m3u
Et c'est tout, votre playlist est créé mais sans le chemin complet ce qui permet d'exporter vos fichiers audio et votre playlist sur un autre média si nécessaire.


  • Vous pouvez aussi faire dans un terminal...

cd /your/folder/
find . -name '*.mp3' > playlist.m3u
Voilà! Pas plus compliqué que ça...


Il est aussi probablement possible d'en faire une "action personnalisée" dans Thunar. Je vais essayer.

mercredi 6 décembre 2017

LINUX JOURNAL is dead


Sniff! ce vieux cabotin de Johnny est mort, et j'en n'ai à vrai dire rien à f... Par contre, je pleure LinuxJournal..

C'est une lutte continuelle pour survivre à l'ère numérique où le contenu est disponible gratuitement sur Internet, où les bloqueurs d'annonces nuisent aux revenus publicitaires et où le nombre d'abonnements payants ne cesse d'augmenter... Il suffit de chercher sur Google des " magazines en faillite " et vous trouverez de nombreux articles sur la fermeture de magazines vieux de plusieurs dizaines d'années... 

Aujourd'hui, Linux Journal, L'un des meilleurs Magazines Linux a annoncé qu'il mettait la clé sous la porte... 

Aujourd'hui, Linux Journal a annoncé qu'il arrête sa publication. L'un des meilleurs magazines Linux , Linux Journal a été sur le marché depuis 23 longues années, depuis le moment où Linux Kernel 1.0 a été publié. La publication a manqué d'argent. Il n' a jamais jamais fait des tonnes de fric si vous êtes intéressé par cela. Il a été géré principalement par des bénévoles.

Traduction deepl.com
Source: https://itsfoss.com/linux-journal-discontinued/


dimanche 26 novembre 2017

Manjaro: quelques problèmes après installation

Une amie nous a offert sont vieil Acer Aspire équipé de Windows Vista. Evidemment, je lui ai installé Linux sans tarder, Manjaro en l’occurrence.

La "bête" se comporte très bien mais j'ai eu quelques problèmes que je vais sommairement exposer ici. Probablement des petites incompatibilités propres à ce laptop (portable) car je n'ai jamais rien connu de tel sur mon Brix Gigabyte ni même ma vieille Eeebox Asus ou peut-être des bugs dans le noyau. Je réorganiserai tout ça en articles séparés quand j'aurai plus de temps.


Accélérer le boot [Résolu]

Ce n'est pas vraiment un problème. Je suis passé de 21 secondes à 17 secondes tout simplement en supprimant les fichiers system.journal​
et user-1000.journal dans /var/log/journal/79a30dd858f84727bbe407354d29011b/


cgroup: cgroup2: unknown option "nsdelegate"...  [Résolu]

Cela s'affiche au début du boot et le système semble buter dessus. Rien de bien méchant là non plus mais cela faire perdre manifestement plusieurs secondes au boot. Problème au niveau du noyau, peut-être aussi un conflit.

Installer sddm-classic puis redémarrer. Le problème devrait avoir disparu mais le gain de temps est en fait négligeable
sudo pacman -S sddm-classic
...puis redémarrer.

  • Source: https://forum.manjaro.org/t/system-stops-on-boot/33777
  • SDDM-CLASSIC:SDDM est un gestionnaire d'affichage moderne pour X11 et Wayland visant à être rapide, simple et beau. Il utilise des technologies modernes comme QtQuick, qui à son tour donne au concepteur la possibilité de créer des interfaces utilisateur fluides et animées (Traduit ss corrections via l'excellent deepl.com)



Impossible de faire des mises-à-jour ni d'installer un nouveau logiciel  [Résolu]

Problèmes avec Pacman. C'était un problème d'IPV6. Il a donc fallu blacklister l'IpV6. Voir ici comment faire: https://wiki.manjaro.org/index.php?title=Turn_OFF_IPv6. Si vous êtes fâché avec l'Anglais, copiez-collez le texte dans le meilleur traducteur au monde: deepl.com


Plus d'alertes de mises-à-jour via l'indicator de Pamac (dans le tray)  [Résolu]


  1. j'ai dégoté un exemple de pacman.conf sur le Net que j'ai copié. En cherchant un peu, on trouve...!
  2. Ensuite, redémarrage sur mon ancien Ubuntu Mate (j'ai toujours 2 distros sur mon disque avec des users différents et le home sur une partition commune; ça dépanne bien parfois. Surtout si c'est la même distro. Mais cette fois, ce n'est pas le cas). 
  3. Renommé mon pacman.conf en .old depuis Ubuntu (j'aurais tout aussi bien pu utiliser un liveCD)
  4. Remplacé pacman.conf par celui trouvé sur le NET (vérifier un peu quand même le contenu)...
  5. reboot vers Manjaro
  6. revenu sous Manjaro: "sudo pacman-mirrors -f0 && sudo pacman -Syyu"


Le gestionnaire de paramètres du Bureau "freeze" dès qu'on essaye de changer quelque chose  [Résolu]


Ca n'était pas évident à trouver... Merci donc à Sylvain_07 (Forum Manjaro). La solution souvent proposée est de changer de thème dans "Apparence". C'est bancal et ça ne marche pas toujours.

Dans Peaufinage des fenêtre : onglet Compositeur* :
décocher la case " Synchroniser le rendu avec le rafraîchissement vertical "
Voilà!

* c'est Compiz

samedi 25 novembre 2017

PAYPAL | COMMENT ENVOYER DE L'ARGENT À UN PROCHE SANS FRAIS ?

Cette option existe depuis bien longtemps mais elle était bien cachée depuis quelques années car je suppose que Paypal ne tient pas trop à ce qu'on l'utilise souvent...

Pour les détracteurs de Paypal:

je leur ai posé la question hier vers 16 h et j'ai reçu la réponse 15 heures après soit vers 9 h ce matin, ce qui est pas mal du tout! Donc, ceux qui se plaignent du manque de réactivité de PP sont de mauvaise foi ou des "gourdes" qui ne savent pas s'y prendre... J'utilise Paypal pour ma location saisonnière et bien d'autres choses depuis plus de 10 ans et n'ai jamais eu le moindre problème... Paypal reste facile à utiliser, ultra-rapide et très sûr ! Mais faut pas être trop "godiche"...


Envoyer de l'argent à un proche et sans frais

Quand on reçoit de l'argent par PP d'un locataire par exemple, la somme est amputée de 3,6% + 0,25 $. C'est à dire que si vous louez votre appartement 1000 €, vous ne recevrez effectivement que 963,75 €, Paypal s'étant payé au passage ce qui est tout-à-fait normal quoique un peu élevé. Et ça va encore plus diminuer quand vous aurez soustrait la taxe locale obligatoire ! Et si vous voulez envoyer de l'argent à vos enfants, par exemple 100 €, il ne recevront donc que 96,37 €.

Mais il existe une option plus ou moins cachée permettant d'envoyer à vos proches de l'argent sans frais. Cette option a pris diverses appellations depuis qu'elle existe ce qui montre bien que PP n'a pas trop envie que ça s'ébruite et brouille les pistes...

Je leur ai donc posé la question et voici la réponse

Merci de nous avoir contactés concernant l'envoi d'argent à vos enfants.

Voici les étapes à suivre :

  • Une fois connecté à votre compte PayPal, cliquez sur Transferts.
  • Cliquez sur Payer des biens ou des services ou sur Envoyer de l'argent à vos proches.
  • Entrez l’adresse email, ou le numéro de mobile ou le nom du destinataire et cliquez sur Suivant.
  • Saisissez le montant, sélectionnez la devise et puis cliquez sur Continuer.
  • Vérifiez les informations affichées, le mode de paiement ainsi que la devise.
  • Cliquez sur Envoyer de l'argent maintenant.
  • Le destinataire recevra une notification de paiement par email. S’il ne possède pas de compte PayPal, il lui suffira d’en ouvrir un pour recevoir le paiement.
LIEN UTILE



Attention! Méfiez-vous des faux sites Paypal qui pourraient récupérer votre ID et mot de passe et donc vider votre compte. La meilleure solution: tapez vous-même "paypal.com" dans votre navigateur.

mardi 14 novembre 2017

Accorder un droit à certains utilisateurs non root

Éditez en root /etc/udev/rules.d/backlight.rules


 ACTION=="add", SUBSYSTEM=="backlight", KERNEL=="acpi_video0", RUN+="/bin/chgrp video /sys/class/backlight/%k/brightness"
ACTION=="add", SUBSYSTEM=="backlight", KERNEL=="acpi_video0", RUN+="/bin/chmod g+w /sys/class/backlight/%k/brightness" 

Note: dans cet exemple, il s'agit de permettre à de simples utilisateur (groupe video) de changer la luminosité avec  Backlight.

dimanche 12 novembre 2017

Skype sur Manjaro

for Linux


Comment installer Skype for Linux sur Manjaro?

 yaourt -S skypeforlinux-bin

Tout simplement...

vendredi 3 novembre 2017

Smartphone Meizu 2 ou Mini: rootez votre Meizu M2

En réalité, ça ne fonctionne pas! 

Contrairement à beaucoup d'autres smartphones, l'action de "rooter" ce téléphone est prévue par le fabricant et facile à réaliser.

Allez tout simplement dans les Paramètres >>> Sécurité >>> autorisation administrateur

C'est à peu près la même façon de faire sur le M2 Note et probablement d'autres appareils Meizu

ATTENTION, CEPENDANT, CETTE OPERATION PEUT COMPORTER QUELQUES RISQUES! LIRE L'AVERTISSEMENT DU FABRICANT.


jeudi 10 août 2017

REMONTÉ Skype Linux... Le micro ne fonctionne pas...


CE PROBLÈME PEUT SURVENIR SUR D'AUTRES LINUX (ARCH / MANJARO NOTAMMENT)

Je pense que le problème réside dans une manière non intuitive ou en tous cas pas évidente d'ajuster les paramètres d'enregistrement dans Skype


Dans Skype, procédez comme suit:


  • Ouvrir les options
  • Allez à "Son"
  • Décochez "Autoriser Skype à ajuster automatiquement mes niveaux de mixage" notamment si Skype désactive votre micro automatiquement.
  • Cliquez sur "Ouvrir le contrôle de volume PulseAudio"





Et maintenant, c'est la partie non-intuitive...

Dans "contrôle de volume", allez à l'onglet "Enregistrement" ...




  • Si aucun programme n'enregistre quoi que ce soit en ce moment, on ne verra rien du tout. On pourrait penser qu'il n'y a rien d'intéressant ici, mais on se trompe!!! 
  • Gardez cet onglet ouvert et visible. Assurez-vous que l'option "Afficher" en bas à droite est définie sur "All streams" (ou "Tous les flux") ou sur "Applications" aussi bien.
  • Lancez un appel de test Skype à partir de la boîte de dialogue des options. Ne vous préoccupez pas d'enregistrer quoique ce soit...
  • Regardez la boîte de dialogue de "Contrôle de volume". Le dialogue pulseaudio affiche maintenant quel est le programme qui est en train d'enregistrer le son et à partir de quel emplacement:

"Skype: Entrée de ..." (ou "input de" chez moi...)

À droite de ce texte, sélectionnez votre périphérique d'entrée (cliquez dessus).

Maintenant, vous pouvez refaire un test. Ça devrait fonctionner.


Vous pouvez aussi aller faire un tour dans Gstreamer-Properties. Certains se débrouillent comme ça. Personnellement, sous Manjaro, l'installation de cette appli provoque des conflits de dépendances.

Source: Traduit de http://askubuntu.com/a/251006/544796


CORRIGÉ: Fast VPN | VPN rapide !


CORRECTION 2017

JE DÉCONSEILLE CE SERVICE VPN QUI A BEAUCOUP DÉCLINÉ DEPUIS MAINTENANT PRESQUE 2 ANS. IL EST POSSIBLE QU'ILS SE SOIENT AMÉLIORÉS DEPUIS MAIS QUAND J'AI ARRÊTÉ (IL Y A PRESQU'UN AN), IL RESTAIT MOINS DE 10 SERVEURS ET TOUS EN FRANCE OU QUASIMENT.

MESSAGE D'ORIGINE: 25 avril 2014

Je teste un nouveau VPN depuis hier: Dacloud.me

Pas mal du tout! Rapide et simple à installer (10 mn). C'est évidemment payant (les VPN gratuit ne sont pas très rapides sauf au dut quand il sont peu connus et donc peu utilisés). Malheureusement, il n'y a que 2 serveurs aux States. Un près de New-York, à Matawan, New-Jersey et un autre à Los Angeles. J'ai pris celui de NY qui est plus proche de moi (je suis aux Antilles). L'idéal serait d'en avoir un en Floride à 2000 km de chez moi.

C'est un VPN hautement sécurisé d'après cet article sur parlonsgeek.com. Je ne suis pas d'accord avec tout cet article car il prétend que les VPN ne sont pas tous sécurisés ce qui est faux. Ou alors, il s'exprime mal...

Pour l'installation sur Linux, c'est un tout petit peu plus compliqué qu'avec AlwaysVPN dont j'ai déjà parlé. Je vais aussi l'installer sous Windows XP pour renforcer sa sécurité.

Tout comme AlwaysVPN, on n'utilise pas le lanceur standard d'Ubuntu dans le "tray" (Applet Network-Manager) mais le Terminal. Lorsque vous êtes inscrit, en fonction du serveur choisi, vous êtes dirigé vers une page OpenVPN et devez télécharger un fichier personnalisé "client.ovpn". Vous le mettez où voulez sur votre disque, peu importe à priori. Cependant, je conseille de le mettre dans les fichiers système pour plus de sécurité. C'est en effet un fichier personnalisé qui contient votre identifiant et mot de passe.

Voici la commande pour le lancer ou/et créer un lanceur (changez "nom d'utilisateur" par le votre). Le chemin est à changer en fonction de l'emplacement de votre "client.ovpn".

sudo openvpn --config /home/nom d'utilisateur/client.ovpn
On peut faire un auto-login pour ce VPN aussi tout comme AlwaysVPN. Ça prend 10 mn au plus. Mais comme on le lance avec "sudo" il faudra quand même entrer son mot de passe habituel. Voir précédent article (il va être modifié pour Dacloud). On peut aussi mettre le lanceur dans "Applications au démarrage" mais il faudra tout de même entrer votre mot de passe habituel pour le lancer. Perso, comme ma connexion est souvent m... le matin au démarrage, je préfère démarrer en connexion directe pour commencer et je ne lance le VPN qu'ensuite si tout va bien.

Il faut autant de "client.ovpn" que de serveurs choisis. Pas très pratique, je reconnais. Mais Dacloud.me est encore jeune... De plus, je pense qu'on peut le configurer  dans le network manager en cherchant un peu. Dans mon cas, ce n'est pas important car je n'ai pas beaucoup le choix, mais en France, par exemple, vous pouvez vouloir tester un serveur français, anglais ou autre.

Les prix: 7 $ (5 €) pour 1 mois et 45 $ (32,5 €) pour 1 an payable par Paypal seulement. C'est plutôt pas cher pour la qualité du service. Un technicien est toujours en ligne (aux heures ouvrables) et grâce au Chat, les réponses sont immédiates, en quelques minutes. Ce Tchat est accessible aux non-clients: Chat Dacloud.me. Bien sûr, c'est en Anglais, mais bon, avec l'aide de Google Translate, ça devrait le faire.

AJOUTÉ
Si vous voulez "l'upgrader" au plan annuel par la suite, ne cherchez pas à annuler votre plan mensuel avant. C'est inutile. Il suffit d'upgrader et vous aurez même un "crédit", s'il vous reste des jours sur votre plan mensuel. On ne vous redemande pas de payer, semble-t-il, s'il vous aviez accepté le paiement récurrent par Paypal. Ça doit être un prélèvement automatique.
Soyez patient, en fonction de l'heure de votre demande, le changement peut prendre des heures. Vous recevrez un email avec des liens pour vous connecter au serveur de votre choix, comme la première fois et là, vous devrez re-télécharger un nouveau petit fichier client.ovpn. Il faudra lui-aussi le modifier pour faire un auto-login. Voir précédent article


Pour info et comparaison, voici la ligne de commande pour AlwaysVPN. Ici le fichier client.ovpn est remplacé par alwaysvpn-faster
sudo openvpn --config /etc/openvpn/alwaysvpn-faster
Choix de serveurs: United States, United Kingdom, Singapore, Germany, India*, France, Canada*, Japan* and Netherlands (ceux avec astérisque sont à venir).

Dacloud.me est disponible pour Android, iOS, Linux, Mac et Windows.

Le site dacloud.me est localisé à Londres (UK).
le code .me correspond en principe au Montenegro mais est souvent utilisé pour personnaliser l'URL d'un site: http://domain.me/

Pour empêcher votre Firewall de bloquer votre VPN:
sudo ufw allow 1194/udp && sudo ufw allow 1194/tcp



J'ai réussi à le lancer sans mot de passe. Voir cet article (facile, en plus!)

Voir aussi les catégories sur ce blog 



Ajouté au 31 mars 2015: presqu'un an après l'avoir essayé, je l'utilise toujours. J'en suis très content. Des serveurs ont été ajoutés et le SAV est toujours aussi réactif et même sympa.

AJOUTÉ LE 10 AOÛT 2017: Décadence complète en 2016 ! J'ai tout arrêté. Maintenant, j'ai mon propre service VPN sur un serveur VPS

dimanche 6 août 2017

Un virus Windows affectant Linux ? Windows virus affecting Linux ?

“Bad Taste” Vulnerability Affects Linux Systems via Malicious Windows MSI Files


Because Windows executables haven’t wreaked enough damage on Windows computers, now you can use malformed MSI files to run malicious code on Linux systems.
This scenario is possible because of a vulnerability discovered by German IT expert Nils Dagsson Moskopp, which he named “Bad Taste.”
The vulnerability resides in gnome-exe-thumbnailer, a third-party thumbnailer used by GNOME Files, formerly known as Nautilus, the default file manager/explorer for Linux distros using the GNOME desktop.
Moskopp discovered that he could hide malicious VBScript inside names of MSI files. When the user accesses a folder on his computer where this malicious MSI file is saved, GNOME Files would automatically parse the file to extract an icon from its content and display it in the file explorer window.
The problem is that when parsing the MSI file looking for its icon, the thumbnailer script also reads the filename and executes the code found within.
At the heart of this vulnerability are thumbnailer configuration files located in /usr/share/thumbnailers, which Gnome Files uses to parse files stored on a Linux computer to display icons or generate thumbnails.
To avoid problems caused by the issue he discovered, Moskopp recommends that users delete the all files found in /usr/share/thumbnailers, or stop using GNOME Files for the time being.


La vulnérabilité "Bad Taste" (mauvais goût) affecte les systèmes Linux via des fichiers MSI malveillants...

Parce que les exécutables Windows n'ont pas subi suffisamment de dégâts sur les ordinateurs Windows, vous pouvez maintenant vous retrouver avec des fichiers MSI mal-formés exécutant des codes malveillants sur les systèmes Linux.
Ce scénario est possible en raison d'une vulnérabilité découverte par l'expert en informatique allemand Nils Dagsson Moskopp, qu'il a nommé «Bad Taste».
La vulnérabilité réside dans gnome-exe-thumbnailer, une vignette tierce utilisée par GNOME Files, anciennement Nautilus, le gestionnaire de fichiers / explorateur par défaut pour les distros Linux utilisant le bureau GNOME (mais utilisable dans d'autres environnements).
Moskopp a découvert qu'il pouvait cacher un VBScript malveillant dans les noms des fichiers MSI. Lorsque l'utilisateur accède à un dossier sur son ordinateur où ce fichier MSI malveillant est enregistré à son insu, GNOME Files analyse automatiquement le fichier pour extraire une icône de son contenu et l'afficher dans la fenêtre de l'explorateur de fichiers. Le problème est que lors de l'analyse du fichier MSI à la recherche de son icône, le script thumbnailer lit également le nom de fichier et exécute le code trouvé.
Au cœur de cette vulnérabilité, on trouve les fichiers de configuration de thumbnailer qui sont situés dans /usr/share/thumbnailers, que Gnome Files utilise pour analyser les fichiers stockés sur un ordinateur Linux pour afficher des icônes ou générer des vignettes. Pour éviter les problèmes, Moskopp recommande aux utilisateurs de supprimer tous les fichiers présents dans /usr/share/thumbnailers ou d'arrêter d'utiliser GNOME File (ou Nautilus) pour le moment.

J'ai personnellement effacé ces fichiers de tous mes ordis. Ça ne pose aucun problème. Par ailleurs je n'utilise que très rarement Nautilus alias Gnome Files.

Source: https://www.bleepingcomputer.com/news/security/-bad-taste-vulnerability-affects-linux-systems-via-malicious-windows-msi-files/ via http://fullcirclemagazine.org/

vendredi 14 juillet 2017

REMONTÉ: Mot de passe: afficher des astérisques

 Une des choses qui perturbe souvent les nouveaux venus à Linux, c'est que lorsqu'on tape son mot de passe dans un Terminal (après "sudo"), rien ne s'affiche. De plus, dans Bodhi Linux -par exemple- le réglage du comportement du "curseur" de la souris est parfois un peu mystérieux. En effet, si on déplace le curseur par mégarde, rien ne s'inscrira au moment de taper le mot de passe. Alors qu'avec des astérisques, on s'en rend compte tout de suite.

Pourquoi ce réglage par défaut du Terminal? C'est évidemment par sécurité. En effet, si quelqu'un est derrière vous, il peut d'un coup d’œil voir de combien de caractères est composé votre password et ce sera par conséquent plus facile pour lui de le craquer. Attention! statistiquement, la plupart des piratages de données sont le fait de proches (les enfants par exemple). C'est triste, mais c'est comme ça...

Note: si vous n'arrivez pas à ouvrir sudoers avec Nano dans Manjaro et ArchLinux, voyez comment faire dans mon article: astuce-manjaro-arch-ouvrir-sudoers-avec-Nano (il suffit d'aller dans /usr/bin en root, de chercher et renommer "vi" en "nano" tout simplement).

Mais si vous êtes toujours chez vous et que vous ne craignez personne, alors il serait plus intéressant de pouvoir afficher ces fameux astérisques comme ci-dessous:

user@bodhi:~$ sudo visudo
[sudo] password for user: **************

Pour cela, il va vous falloir modifier le fichier "sudoers". Gaffe! c'est un fichier système vital!!! Si vous faites une erreur, votre ordi pourrait bien ne plus vouloir redémarrer! Donc, ne le faites que si vous êtes sûr de vous. Faudra pas venir pleurer après, hein! Une bonne chose est de faire une sauvegarde du fichier Sudoers (Nano vous en offre la possibilité) ce qui vous permettra de réparer en cas de problème à partir d'un Live-cd.

Heureusement avec "visudo", il y a un garde-fou. Si vous faites une erreur, il vous demandera si vous êtes bien sûr de vous avant d'enregistrer et vous offrira la possibilité de quitter (sans enregistrer).

Quand vous utilisez "visudo", c'est l'éditeur de texte "Nano" qui est utilisé (dans Bodhi). Il est important de connaître quelques commandes de base.

  • Pour se déplacer dans les lignes: flèches du clavier
  • Pour coller, vous pouvez utiliser le clic droit de la souris
  • Pour enregistrer (et écrire dans le fichier), c'est Ctrl+o (pas zéro!). Note: dans le Terminal ou dans Nano, Ctrl est représenté par "^" (accent circonflexe).
  • Pour quitter: Ctrl+x
  • Voir aussi Premiers pas avec Nano

Commençons:

user@bodhi:~$ sudo visudo
[sudo] password for user: 
  • L'éditeur Nano s'ouvre alors. 
  • Déplacez-vous avec les flèches du clavier
  • Collez "Defaults pwfeedback"  sous les lignes suivantes(sans guillemets|Utiliser le clic droit de la souris pour coller): 
Defaults        env_reset
Defaults        secure_path="/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/usr/sbin:/usr/bin:$
  • Ne changez rien d'autre!
  • Ensuite, faites Ctrl+o pour écrire/enregistrer puis entrée. Puis Ctrl+x pour quitter.


  GNU nano 2.2.6           Fichier : /etc/sudoers.tmp                           

#
# This file MUST be edited with the 'visudo' command as root.
#
# Please consider adding local content in /etc/sudoers.d/ instead of
# directly modifying this file.
#
# See the man page for details on how to write a sudoers file.
#
Defaults        env_reset
Defaults        secure_path="/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/usr/sbin:/usr/bin:$
Defaults pwfeedback
# Host alias specification # User alias specification # Cmnd alias specification # User privilege specification root ALL=(ALL:ALL) ALL [ Lecture de 29 lignes ] ^G Aide ^O Écrire ^R Lire fich.^Y Page préc.^K Couper ^C Pos. cur. ^X Quitter ^J Justifier ^W Chercher ^V Page suiv.^U Coller ^T Orthograp.

Et voilà, maintenant, quand vous taperez votre mot de passe, vous verrez des astérisques comme sous Windows...

Note: sous Manjaro, ce fichier est très différent. Placez "Defaults pwfeedback" (sans guillemets) en fin de fichier tout simplement et ça fonctionne pareil.


jeudi 13 juillet 2017

Manjaro ne démarre plus suite à une mise-à-jour

Etant donné que ArchLinux et Manjaro sont des "rolling releases" (publication continue), les mises-à-jour sont fréquentes et conséquentes parfois en taille... et... on peut se retrouver avec un bug de temps en temps qui peut même empêcher votre Linux de démarrer normalement. C'est rare, mais ça peut se produire...

Moi, ça m'est arrivé il y a quelques jours sur ma vieille Eeebox B-202. C'est la version i606 qui y est installée soit 32-bits. Pas de problème par contre avec la version 64-bits sur mon Brix Gigabyte.

Symptôme:

  • Grub s'affiche normalement
  • Le défilé de lignes de code commence
  • Puis, ça bute sur...

 D-Bus System Message Bus 

  • puis affiche au bout d'un nombre certain de secondes... 
 Failed to start Login Service 


Note: Je me suis rendu-compte par hasard que si on tape sur la touche "Entrée" du clavier à ce moment-là, le boot continue et aboutit normalement (enfin, chez moi). Bon à savoir donc! Il est possible que ça le fasse aussi avec n'importe quelle autre touche d'après un utilisateur anglais. Cela permet donc éventuellement d'arriver au Desktop puis de modifier le noyau ou autres plus simplement.

  • Ensuite, il continue avec de multiples "start job... et bla-bla-bla" et des messages d'erreurs en veux-tu, en voilà... (la fin du monde!) et ça dure environ 10 mn avant de finir en sucette ou plus exactement en écran noir avec seulement un discret curseur en haut à gauche. À ce stade, on ne peut plus rien faire, même pas entrer en console. Seule solution: redémarrer en brute.

Le noyau dont je disposais après l'installation en mars 2017 était le 4.4.52-1-MANJARO (i686). Dès que mon système fut assez opérationnel, j'avais effectué un backup avec Clonezilla.

Lorsque j'ai eu le problème de boot, c'était avec le noyau 4.4.75-1-MANJARO (i686) qui était alors en place (Juillet 2017).

J'ai longtemps cherché des solutions sur le Web et j'en ai trouvé quelques unes mais parfois un peu douteuses et hyper-compliquées. On peut d'ailleurs suivre mes tribulations sur le forum Manjaro:

http://www.manjaro.fr/forum/viewtopic.php?f=20&t=8774&p=101250


Après maintes et maintes tentatives j'ai fini par avoir la conviction que c'était le kernel le coupable. Donc, quand je faisais une restauration avec Clonezilla, tout allait bien tant que je n'avais pas mis à jour le Kernel (ou noyau). Il y a des solution pour exclure un ou des paquets des mises-à-jour mais cette solution ne me plaisait pas et j'ai donc cherché et trouvé autre chose.

Dans les Paramètres de XFCE, on trouve une rubrique très intéressante du nom de Gestionnaire de paramètres Manjaro. Il suffit de cliquer sur "Noyau". Là, tous les noyaux disponibles s'affichent avec des informations brèves et des conseils. Il est donc facile d'en supprimer un et d'en ajouter un autre (voir capture sur mon Brix). Utilisez de préférence ceux marqués "LTS" et "Recommandé".

En fait, j'avais oublié la présence de cet utilitaire (qui n'existe pas semble-t-il sur Ubuntu) très utile qui m'aurait fait économiser de nombreuses heures de recherches et de soucis.

Vérifiez bien toutefois qu'après redémarrage, c'est bien le nouveau Kernel qui est actif. On peut voir ça facilement dans System Profiler & Benchmark appelé aussi Hardinfo ou via cette simple commande uname -r :


 $ uname -r
4.9.35-1-MANJARO


Gestionnaire de paramètres de Manjaro sur mon Brix (avant passage au 4.9.35-1)


Note: ce genre de problème peut survenir sur d'autres distros comme Debian, Ubuntu,... aussi bien.