mardi 19 novembre 2013

BODHI LINUX 2013 sur un EEEPC 700 (1)

Modifié à nouveau: en fin de page

J'ai l'intention de m'attarder un peu sur mes expériences d'installation de Bodhi Linux sur un Eeepc 700. Par la suite, je pense m'essayer à nouveau à un Crunchbang sous Enlightenment et surtout une NetInstall de Debian. Je suis aussi assez tenté par une installation complète sur SDHC de 16 Gb, classe 10.

L'EeePc 700/701

Le petit netbook minimaliste, sympathique et mythique de chez ASUSTeK Computer (ASUS) est sorti en France en 2008. Lors de sa sortie, il fut remarqué par son faible poids et encombrement réduit, un mini système d'exploitation basé sur Linux, Xandros*, un disque dur SSD de 3.8 Gb et un prix très réduit par rapport aux ultraportables du marché de l'époque. En savoir plus sur Wikipedia.

Le 701 est généralement plus connu en France. Ce 700 a été acheté par correspondance chez Materiel.net. Il n'était pas bridé au niveau CPU comme d'autres.

J'ai aussi eu pour ma part un Eeepc 900 à l'origine équipé de Windows XP vite remplacé par Debian Crunchbang (XFCE*). Disques SSD: 1 de 3.8 Gb (comme le 700) et un 2e de 8 Gb. Malheureusement cet Eeepc 900 a vécu moins longtemps que le 700. La carte-mère a rendu l'âme en 2012. Il faut dire que j'habite sur une île des Caraïbes, face à la mer. Donc, chaleur+embruns ont eu raison de la charmante petite bête... (snif)

L'Eeepc 700, quant à lui, tient le coup et ne montre aucun signe de fatigue. C'est celui de ma compagne. Il est équipé depuis 3 ans de Crunchbang Stadtler XFCE aussi*. Le disque SSD commence à saturer. Il ne reste plus que 800 Mb de libres. Résultat: la fragmentation devient importante (16%). Oui, un Linux peut fragmenter s'il est à l'étroit sur sa partition!

Avant que mon Eeepc 900 tombe en panne, j'avais déjà acheté une Eeebox P-202 (première génération) qui continue à me rendre de bons et loyaux services. Elle est équipée d'un Windows XP Pro allégé par mes soins, juste pour pouvoir utiliser mon photocopieur Canon non reconnu par Linux. Par ailleurs, sur d'autres partitions (avec un Swap en commun), j'utilise Mint 13 XFCE* récemment passé par mes soins à Enlightenment (mais je peux revenir à XFCE quand je le veux). Bodhi Linux qui a remplacé il y a quelques semaines Debian Crunchbang (Waldorf) est installé sur une autre partition. C'est Bodhi que j'utilise le plus en raison de son extrême rapidité. Aujourd'hui, j'ai créé une autre partition de 4 Gb pour y installer un Bodhi Linux minimum et d'essai et ainsi voir s'il peut entrer à l'aise sur le SSD de l'Eeepc 700. Cela semble être le cas.

Bodhi Linux est une distro très légère, jolie et nerveuse dérivée d'Ubuntu, utilisant le gestionnaire de fenêtres et environnement de Bureau Enlightenments (Lumières en Français. Dans le sens "connaissances") ou E17. Bodhi conviendra parfaitement à une machine un peu ancienne ou limitée comme l'Eeepc ou l'Eeebox.

Reste à savoir s'il s'y installera sans problème sur le 700 et tournera sans trop de bugs.

La réputation de Bodhi n'était pas fameuse jusqu'à présent: trop bogué et pas toujours suffisamment intuitif. Mais la dernière version de septembre 2013 a fait mentir ses détracteurs. Les bugs ont beaucoup diminués en nombre et en gravité. De plus, ils ne sont pas récurrents semble-t-il. Ils ne reviennent pas (en général). Côté ergonomie, avec un peu de motivation, cela vient rapidement. Il faut tout de même quelques jours pour s'y faire. Mais Linux Bodhi vaut le détour! Quelle nervosité! L'Eeebox n'est pourtant pas un cheval de course, loin de là, mais ça tourne vraiment très vite... J'ai chronométré le boot (depuis Grub) en 32/34 secondes. Mes bidouillages n'ont pas eu beaucoup d'effets mais j'ai tout de même gagné 2 à 4 secondes au démarrage. Mais c'est à l'utilisation que sa vitesse est appréciable. Les applications s'ouvrent instantanément, en un éclair.

Je l'utilise aussi en "portable" sur une clé USB de 8 Go ou sur une carte SDHC 8 Go classe 10 avec persistance. Le démarrage est évidemment un peu lent surtout avec le chargement du système en RAM (conseillé pour ménager la clé ou la SDHC) mais une fois démarré, c’est le top. La clé de boot a été faite à partir d'Unetbootin (Linux).



Installer Bodhi sur une partition de 4 Giga et une clé USB de 3.7 Gigas.

Je ne vais pas m'attarder sur l'installation classique sur un disque dur puisque c'est quasiment la même chose que sur Ubuntu. Pas de problèmes particuliers.

Quand on commence l'installation de Bodhi, l'installeur prévient qu'il faut au moins 2.7 Gb de libre sur le disque. J'ai eu peur d'être encore une fois rapidement à l'étroit sur le SSD unique du EeePc 700 (3.8 Gb).

J'ai donc décidé d'installer le HOME sur une clé USB de 4 Giga. Je ne l'avais jamais fait avant. J'aurais préféré utiliser une SDHC de 8 Giga mais celle-ci n'était pas disponible à ce moment là. De toutes manières, c'est pour essais.

Pas de problème, il m'a fallut environ 15 mn pour installer Bodhi comme je le voulais (sans mise-à-jour). Il n'a pas rechigné à installer le HOME sur la clé. Quand j'ai redémarré, tout était en place dans le menu de Grub, et mon nouveau Bodhi a démarré aussi vite que son grand-frère... J'ai enregistré un fichier dans le "HOME" et il y est toujours (j'avais peur d'un problème de permissions).

Pour le moment, je n'ai installé aucun logiciel. Voici mes premières constatations avec Gparted à partir de mon autre Bodhi:

  • /dev/sda7: 4 Go, Utilisé: 1.72 Go, libre: 2.29 Go (ça c'est la partition Ext4 sur le HDD qui contient le système)
  • /dev/sdb1: partitionné en Ext2: 3.72 Go, utilisé: 63 Mo, reste 3.66 Go


Dernières nouvelles
  • J'ai installé les applications nécessaires pour "bidouiller" comme BUM (BootUpManager) et quelques autres, Google Chrome (environ140 mb d'occupation disque), et surtout, tout le "barda" autour de Cups pour faire fonctionner notre imprimante Jet d'encre HP. Ça prend beaucoup de place. Maintenant, on en est à /dev/sda7 taille 4,01 Gio, utilisé 2,15 Gio, reste 1.86 Gio. Mais certaines applications vont être désinstallées ensuite et il n'est pas sûr que je garde tout le bazar pour imprimer (je vais récupérer l'imprimante pour mon Bodhi perso). 
  • Ah oui. J'ai oublié de signaler: 28 secondes au boot sans bidouillages! Pas mal non ?
  • Nouvelle tentative plus élaborée en début de weekend: cette fois: carte SDHC de 16 Go classe 10 (en fait 15 Go), /home de 10 Go et le reste en /usr. Résultat: un système qui prend seulement 600 Mo sur la partition principale (maintenant 816 Mo), donc un système à l'aise et par conséquent rapide... Et de la place pour installer beaucoup plus de logiciels. Le /usr est en effet le plus gros morceau puisque c'est là que sont installés la plupart des applications.
La partition sda7 qui contient le système... 816 mo maintenant, mais j'ai installé depuis Google Chrome. Celui-ci se loge dans /opt


sdb1, c'est le /home et sdb2 le /usr


Je rappelle cependant que tout ceci n'est qu'un essai sur un disque dur classique mais la carte SDHC est bien réelle quant à elle... Maintenant, il faudra trouver le moyen de demander à ma compagne de me "refiler le bébé" quelques heures pour que je puisse installer Bodhi pour de vrai et surtout ensuite l'optimiser et ça c'est bien plus long!


Restez à l'écoute!


(À suivre...!)

* > je n'ai jamais pu me faire à Openbox... 
  > Xandros a mis la clé sous la porte depuis longtemps et même avant ça, il n'y avait quasiment plus moyen de le mettre à jour.
  > J'ai l'intention de me débarrasser de Mint tôt ou tard. Trop lourd et mou, je lui préfère nettement Bodhi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.