mardi 5 novembre 2013

Linux ShaKe, et quelques autres, défragmenteurs pour GNU/Linux

Note: cet article a été modifié et complété plusieurs fois

ShaKe est un logiciel libre qui met à disposition de tous les Linuxiens le "plaisir" de la défragmentation. En effet, et contrairement à xfs_fsr, il n'utilise que les fonctions du noyau communes à la plupart des systèmes de fichiers. Plus qu'un portage, il essaie également d'apporter une touche d'originalité, par exemple avec l'idée d'une défragmentation sélective. ... En savoir plus

Linux ShaKe est téléchargeable et installable sur Ubuntu et Debian: http://www.vleu.net/shake/

Hé oui ! Linux aussi peut se fragmenter notamment avec les partitions en XFS contrairement à ce qu'avancent quelques gros malins sur les forums...

J'ai pour ma part constaté des fragmentations de 14% et plus sur des petits supports comme le disque SSD du EeePC Asus 700 (3.8 G) ou une clé usb de 4 Go (formatés en Ext4). Par contre, sur les systèmes "à l'aise" dans une large partition, cette fragmentation ne dépasse pas 2% et est souvent plus proche de 0.6%.

Pour connaître la fragmentation d'un fichier (mais je ne sais pas trop comment interpréter la réponse):

sudo filefrag -v * | grep  extents

Réponse (chez moi):


casper-rw: 35 extents found

Pour info. casper-rw est le fichier de persistence d'un linux en usb-live. J'avais en effet une clé de ce genre (Bodhi Linux en Fat 32)) connectée sur mon ordi et montée. D'autres infos ici: http://manpages.ubuntu.com/manpages/intrepid/fr/man8/filefrag.8.html

Expérience perso

On en parle rarement sur les forums mais la meilleure manière de défragmenter une partition Linux c'est de tout simplement faire une image de sauvegarde avec un CD Live de Clonezilla puis de restaurer cette image. On obtient alors une partition fragmentée à 0%. Mais pas pour longtemps. Il suffit de refaire une image de sauvegarde quelques jours après pour voir dans l'analyse de Clonezilla que la fragmentation est redevenu identique (0.6% chez moi).


Défragmenter une partition Windows NTFS depuis Linux

Trouvé sur http://www.ehow.com/how_7209024_defragment-ntfs-linux.html:

  1. Type "su" and press "Enter." Supply your root password when prompted. You must run disk management commands as the root user.
  2. Type "fsck -t ntfs --kerneldefrag /dev/hdX" without quotes. Replace "hdX" with the drive number of your NTFS volume.
  3. Wait patiently as your NTFS partition defragments.
Chez moi (Bodhi Linux), ça n'a pas donné grand-chose à part

fsck from util-linux 2.20.1

Read more: http://www.ehow.com/how_7209024_defragment-ntfs-linux.html#ixzz2jhajXlJ5


UltraDefrag est un défragmenteur (portable) pour Windows. Il existe une version pour Linux pour défragmenter un disque NTFS. Cependant, il n'est pas facile à utiliser car il faut le compiler avant. De plus, la défragmentation d'un disque NTFS à partir de Linux n'est généralement pas recommandée surtout s'il s'agit du disque de boot de Windows.
http://b.andre.pagesperso-orange.fr/advanced-ntfs-3g.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.