mercredi 12 mars 2014

MEILLEURS DNS

Namebench est un utilitaire qui traque les meilleurs serveurs DNS pour votre machine.

Namebench fonctionne sur Mac OS X, Windows et Linux. Sous Linux, on le lancera en terminal ce qui va afficher une interface. Lorsque le scan sera terminé, le résultat s'affichera dans une page HTML, dans votre navigateur.192.168.1.1

Pour l’installer, si vous êtes sous Ubuntu ou dérivé (BodhiLinux pour moi):

sudo apt-get install namebench
Pour le lancer dans un terminal:
namebench
Cela ouvre une interface graphique


On voit ci-dessus qu'il utilise à mon premier essai 127.0.0.1. Ce n'est peut-être pas la meilleure solution. Je ferai d'autres tests par la suite. Je vais aussi l'essayer sous XP pour voir comment il réagit. Pour le prochain essai, je taperai 192.168.1.1 pour tester puis ensuite les DNS de DynDNS que j'utilise actuellement directement sur ma Livebox. C'est à dire que tous les appareils de la maison passent par ce DNS.
Avant de lancer un test, il est préférable de stopper tout autre navigateur, téléchargement, etc... Si vous êtes sous VPN, arrêtez-le aussi (cela risque, je pense, de fausser les tests).
Si vous refaites le test à différentes heures (recommandé), vous n'aurez peut-être pas le même résultat.
Refaites aussi le test après en avoir changé.
Si le DNS est peu connu, refaites le test aussi. Les DNS "exotiques" peuvent donner des résultats très irréguliers.

  • Include global DNS providers (Google Public DNS, OpenDNS, UltraDNS, etc.) Inclu les fournisseurs de DNS importants (Google, OpenDNS, etc..)
  • Include best available DNS services: inclure les meilleurs services DNS régionaux disponibles.
  • Include censorship cheks: y compris vérification de censure. C'est-à-dire, vérifier que le DNS n'est pas un DNS de censure.
  • Upload and share your anonymized results (help speed up the Internet!): Envoyez et partagez vos résultats (Aide à accélérer l'Internet)
  • Dans "Your location" (votre lieu), on peut cliquer pour choisir un lieu proche de votre réelle position. Moi, je n'avais rien d'autre que "Other" (autre). C'est un peu frustrant au premier abord.
  • Le scan est assez long, alors je vous recommande de rester sur "Fast" (rapide).
  • Query data source: Source de données pour la requête. Cliquez et choisissez un de vos navigateurs. Attention, il m'a détecté Google Chrome que j'ai pourtant désinstallé au profit de Chromium. On peut tout aussi bien essayer avec Midori ou Firefox.
Voilà, on y est. Voici le résultat:
 OpenDNS-2 (208.67.222.222) est le plus rapide (+3.8%)



Résultat pour 192.168.1.1 (ma Livebox)


Internal 192-1-1 is

21.4%

Faster

than your current primary DNS server


Recommended configuration (fastest + nearest)

Primary Server
192.168.1.1
Internal 192-1-1
Secondary Server
127.0.0.1
Localhost IPv4
Tertiary Server
205.171.3.25
Qwest Redirect US

Cette fois, c'est le DNS 192.168.1.1 (ma livebox) qui est considéré comme 27.4% plus rapide que mon DNS actuel (127.0.0.1 ou localhost). Il ne faut pas en tirer des conclusions trop rapidement si on y réfléchit... D'autant plus que le DNS de la Livebox est celui de DynDNS justement.

Je fais d'autres tests et je compléterai ultérieurement cet article si nécessaire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.