dimanche 29 novembre 2015

 TorChat, Un t'chat sécurisé

J'ai découvert un autre Chat très intéressant et du même principe mais avec plus de fonctions (vidéo et appels audio): TOX. Il existe sur plusieurs plateformes: Linux, OSx, Windows, Android et d'autres Unix... En savoir plus ici: https://doc.ubuntu-fr.org/tox



En partie d'après Korben... (un peu modifié cependant)

NOTE IMPORTANTE (Modifié)
Torchat commence à dater et n'a pas été mis à jour depuis longtemps. Une version forkée plus moderne (2015) existe: Ricochet. Je l'ai essayée mais n'ai pas été convaincu. Ricochet n'est en effet pas finalisé et par exemple -entre autres- on ne peut pas envoyer de fichier. C'est bien dommage... Je suis donc revenu à TorChat, provisoirement.

Précision et correctif: il existe une version récente, Torchat2 qui est parfaitement à jour.
Voir ici: https://github.com/prof7bit/TorChat/downloads

TorChat

TorChat est une application libre qui fonctionne sous Ubuntu et Windows, mais un portage pour Mac existerait (beta). Ce petit client de chat utilise le réseau TOR pour transmettre vos messages, faisant ainsi de votre conversation quelque chose de quasiment impossible à déchiffrer ou intercepter.

TOR dans une utilisation classique de consultation de pages web, possède quelques points faibles dont le principal est le nœud de sortie qui finalement fait déboucher votre requête en clair sur le web et peut donc être interceptée.

Mais ici, avec TorChat, c'est un peu différent. Celui-ci utilise les concepts des hidden-services de Tor qui permettent de proposer des services sur le net (site web, ssh, IM..etc) en cachant l'identité du serveur qui héberge ce service. De plus, il n'y a pas de nœud de sortie. Donc pas d'interception possible. En effet, les 2 participants d'une conversation via TorChat sont connectés ensemble via un canal chiffré passant par Tor. Pas d'interception possible donc puisque rien ne sort de l'espace "Tor". On peut donc considérer que cette solution décentralisée possède un très bon niveau de sécurité.

De plus, si vous utilisez un VPN, la sécurité sera probablement surmultipliée... TorChat peut donc être utilisé par exemple par des politiciens, des chercheurs, des médecins ou des journalistes ainsi que tous ceux qui demandent une sécurité maximum dans leurs échanges et leurs transferts. TorChat permet en effet d'envoyer aussi des fichiers. Il a en outre le grand avantage d'être très facile d'utilisation contrairement à IRC par exemple (pas de commandes obscures à se rappeler).

Notez que Torchat est disponible aussi pour iPhone dans l'Apple store et sur Smartphone


Installation

Pour l'installer sur Ubuntu ou dérivés d'Ubuntu ainsi que sur Debian... Tout simplement tapez ceci dans votre Terminal (il est dans les dépôts en principe)

sudo apt-get install torchat  

S'il n'est pas dans vos dépôts, téléchargez-le

https://cloud.github.com/downloads/prof7bit/TorChat/torchat-0.9.9.553.deb

et installez-le comme ci-dessous:

sudo dpkg -i torchat-0.9.9.553.deb

ou avec GDebi.

Utilisation

  • Vous devriez alors trouver le nouveau lanceur TorChat dans votre rubrique "INTERNET" (ou similaire)
  • Lancez-le
  • Une première fenêtre de ce genre apparaît:





Ce code est votre identifiant. Il n'y a pas de mot de passe à proprement-parler. La clé de sécurité (qui ne doit jamais être divulguée se trouve dans vos fichiers système). Vous n'avez pas besoin d'y toucher. C'est automatique. Par contre, vous pouvez communiquer votre identifiant à qui vous voulez. Aucun risque d'usurpation d'identité n'est possible puisque c'est vous qui avez la clé de sécurité. "Myself" signifie "moi-même"

Inconvénient, comme il s'agit de Tor, la connexion peut être assez longue à se faire... Ça peut varier de moins d'1 minute à près d'1 quart-d'heure. Quand c'est connecté, le petit bonhomme devant votre identifiant s'affiche en couleur.
Si vous envoyez un message et que votre interlocuteur n'est pas connecté, le message se met en attente et sera envoyé automatiquement dès que possible (même si vous êtes déconnecté à ce moment-là).

En faisant un clic droit sur votre identifiant, on trouve des options et les paramètres/préférences (settings). Dans "Settings", ne modifiez en principe rien dans "Network". Dans "Interfaces", vous pouvez mettre "fr" en face de "language". TorChat passera alors immédiatement (partiellement) en Français. Rien d'autre à changer en principe. Dans "Misc", vous pouvez éventuellement mettre /tmp pour le cache (notamment si votre cache est en tmpfs/RAM)




Ensuite il vous faudra rajouter un contact dans "Add contact" ou "Ajouter un contact".
Pour cela, vous pouvez le demander à votre interlocuteur par email (ou autre). Bien sûr, vous devrez aussi envoyer votre identifiant à votre interlocuteur. Evidemment, envoyer son identifiant par Gmail n'est peut-être pas la solution la plus sûre si vous avez des "top-secrets" à dissimuler...

Il y a d'autres paramètres mais ils sont faciles à deviner et ça ne pose pas grand problème. TorChat est beaucoup plus facile à utiliser que IRC, par exemple.

Pour désinstaller TorChat

sudo apt-get remove torchat

Attention! Si vous le désinstallez puis le réinstallez, il est probable que votre identifiant va changer (et votre clé de sécurité aussi). Il vous faudra donc envoyer à nouveau votre identifiant à vos interlocuteurs.


Ci-dessous, sur LinuxLiteOS (XFCE)


Lancement automatique au démarrage

Si vous voulez le lancer automatiquement au démarrage de votre Linux (recommandé, si vous vous en servez souvent)

Vous devrez trouver la rubrique "Démarrage automatique" de votre Ubuntu et ajouter dans la commande:

sh -c "sleep 10 && (python /usr/share/torchat/torchat.py &)"

Il démarrera avec 10 secondes de retard. Sinon, l'icône de votre barre de notification risque de ne pas vouloir s'afficher, ce qui est un peu gênant pour un Chat. Cette icône clignote quand un nouveau message arrive et avec un clic droit, on peut modifier son statut (Disponible, absent, absent pour longtemps), son profil, avatar...


  Pour Lubuntu, j'ai un peu ramé avec les utilitaires disponibles...
... par contre, je n'ai pas eu besoin de le temporiser (retard)

Allez dans /usr/share/applications/, recherchez le lanceur de Torchat. Clic droit et copier (pas besoin d'être "root"). Vérifiez que "Montrer les fichiers cachés" est bien coché dans le menu "vue" de votre gestionnaire de fichiers. Allez ensuite dans /home/USER/.config/autostart et collez-y le lanceur. C'est tout. Redémarrez votre machine, l'icône de Torchat devrait apparaître dans votre zone de notification. Cette astuce peut fonctionner sur d'autres Ubuntu.
S'il n'apparaît pas, remontez un peu plus haut et voyez comment le temporiser.


Créer un lanceur

La commande normale pour lancer TorChat est:

/usr/bin/torchat

Mais elle ne fonctionne pas en lancement automatique (voir plus haut)



BUGS
  • Pas de son quand un message arrive



NOTES

  • Sous Windows, TorChat est une application "portable" ce qui comporte un gros risque en cas de perte de la clé USB (car la clé de sécurité est aussi dedans). Il est peut-être aussi possible de l'installer en "portable" sur Linux mais cela comporte encore d'autres inconvénients comme par exemple trouver un PC sous Ubuntu chez des amis ou un cyber-café. C'est pas gagné!
  • Si vous changez votre avatar (icône vous représentant), il faut que l'image soit en *.png et carrée, par exemple 64x64 pixels. Avec un format différent, vous aurez un message d'erreur.
  • Contrairement à IRC, il n'y a pas de bannissement. Si vous ne désirez plus tchatter avec un interlocuteur, supprimez seulement son identifiant. C'est encore plus simple! Il n'est cependant pas recommandé d'afficher n'importe où votre identifiant si vous ne voulez pas être importuné.
  • Dommage qu'il n'y ait pas de notification sonore lors de la réception d'un message...
  • Ne convient pas bien (à mon avis) pour un "salon" comme par exemple #elementaryos sur IRC. Mais c'est peut-être possible quand même (à voir à l'usage). Convient surtout pour des proches, amis, collègues. J'ai vu quelque part qu'on peut envoyer un message général mais je ne sais pas encore comment on fait. Si vous désirez envoyer un message (et/ou un fichier) à plusieurs interlocuteurs, il suffit de les sélectionner avec votre souris et le message et/ou le fichier sera envoyé aux personnes sélectionnées.
  • On trouve peu de documentation sur cette appli.



LIENS

Flux de Torchat2




*Ricochet. J'ai fini par réussir à l'installer. J'ai beaucoup ramé. Pour le moment, pas de transfert de fichiers et c'est bien gênant. Ricochet serait beaucoup plus sûr que Torchat dont il est issu. Malheureusement, il est loin d'être abouti. Je reste donc à Torchat. De toutes manières, je n'ai pas grand-chose à cacher...

Flux RSS de Ricochet pour savoir s'il y a du nouveau...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.