lundi 21 mars 2016

RASPI SAUVÉ PAR CLONEZILLA

Suite du précédent message...

Donc, voilà... mon cher Raspi ne répondais plus ni en SSH, ni en VNC et avec un moniteur, c'était pas terrible!

J'avais heureusement effectué une "image" ou "ghost" de sauvegarde quelques jours avant avec Clonezilla.

Cette application permet de sauvegarder son disque, des partitions ou de les cloner. D'où son nom.

Elle se lance sur Live-CD, clé usb ou même depuis une partition de mon disque dur externe.

Je connais assez bien Clonezilla et l'utilise régulièrement et sans problème pour mes Linux.

Malheureusement, beaucoup de Newbies ne s'y intéressent pas ou négligent de s'en servir, surtout ceux qui viennent du monde Windows.

Je n'étais vraiment pas sûr de moi en ce qui concerne la carte micro-sd de mon Raspberry et je gardais donc cette "image" en secours ultime. Il faut dire que je n'avais pas beaucoup trouvé de renseignements sur le Web et que même certains semblaient avoir eu des problèmes avec Clonezilla et leur Raspi. Ou au moins des réticences... Mais c'était plutôt de l'ignorance.


Il n'en est rien!

J'ai dû restaurer hier cette image pour retrouver mon Raspi "comme avant" et ça a parfaitement fonctionné. 20 mn plus tard, mon Raspi reprenait du service et je pouvais à nouveau y accéder en SSH et VNC.



Donc, pas d'inquiétude, ça marche! 

Il suffit de bien suivre un tuto sur Clonezilla (on en trouve même en Français), être prudent, y aller doucement et faire preuve de bon sens. Le mieux, c'est d'avoir un autre ordi ouvert sur le Tuto.


  • La sauvegarde pour une micro-sd est proportionnellement plus longue que pour un disque normal. Mais ça reste rapide tout de même
  • La restauration est beaucoup plus longue qu'un simple HD, notamment à la fin quand il synchronise (Syncing...). Soyez patients, ne vous énervez pas! Laissez-le aller jusqu'au bout.

Tutos Clonezilla (filtrage: moins d'1 an)

Celui-ci est très bien et récent: https://doc.ubuntu-fr.org/clonezilla

Attention! Certains tutos datent un peu. Clonezilla évolue doucement mais il évolue...
  • Si vous utilisez le mode expert, n'oubliez pas de cocher "vérifier l'image" à la fin. C'est un peu plus long mais ça vaut le coup d'avoir l'esprit tranquille. Se retrouver avec une image corrompue le jour où on veut la restaurer peut être dramatique...
  • Gardez toujours au moins 2 ou 3 images en réserve au cas où la dernière serait corrompue (malgré la vérification) ou ne résoudrait pas votre problème.
  • N'essayez pas d'accéder aux images sauvegardées, même en root (ou à la rigueur, pour supprimer une ancienne image). N'essayez pas de manipuler le contenu de ces images... vous irez "dans le mur"!
  • ATTENTION! BON à SAVOIR! Clonezilla ne fait pas de backups synchronisés... Si vous restaurez une image vieille de 2 mois, vous perdrez tout ce que vous avez fait depuis 2 mois. Il est donc conseillé de faire des backups réguliers avec Grsync (ou Déjà-Dup, très simple, qui comporte une option de planification) pour compléter. C'est peut-être un peu exagéré sur un Raspi utilisé en serveur simple comme le mien (Webcam) mais très conseillé sur une machine de travail...



Pour le reste:
  • Sur un disque externe: préparez un dossier "RASPI" (attention! Il ne doit pas contenir de sous-dossier). On peut aussi créer une partition d'une quinzaine de Go si on préfère.
  • arrêtez votre Raspi (si possible en douceur)
  • Sortez la micro-sd
  • Insérez-la dans un lecteur de SD (utiliser un convertisseur de format souvent livré avec les micro-sd)
  • Branchez le lecteur sur votre ordi habituel ainsi que le disque externe.
  • Rebootez sur le disque de Clonezilla
  • Suivez le tuto (ou imprimez-le avant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.