vendredi 27 mai 2016

Installer Clonezilla sur HD ou SSD

ATTENTION! Il est possible que quelque chose s'altère dans cette installation sans raison apparente. Après une assez longue période sans utilisation, j'ai ainsi constaté que ça ne fonctionnait plus. À l'heure où j'écris ces lignes je ne suis pas encore parvenu à réinstaller Clonezilla. On en reparlera... (updated 9/8/2016).

Il est fortement recommandé de faire une "image" Clonezilla de son disque à chaque fois qu'on se lance dans de nouvelles aventures... ou bricolages.

On peut évidement avoir une clé USB dédiée mais celle-ci peut s'altérer voire s'égarer.

La solution idéale, c'est d'installer Clonezilla à demeure, sur le disque et de pouvoir y accéder à partir de Grub à chaque fois qu'on en a besoin.

Ce n'est pas très difficile à réaliser et ça peut se faire en quelques minutes.

1. La première chose à faire, c'est de télécharger la dernière version de Clonezilla adaptée à votre architecture. Il est préférable de télécharger le fichier compressé en ZIP mais ça peut tout aussi bien fonctionner avec l'ISO (qui est aussi un fichier compressé). Téléchargement de Clonezilla

2. Ouvrez Gparted. Redimensionnez votre dernière partition (par exemple sda3) en lui retirant 1 ou 2 Go à la fin.

3. Avec l'espace libéré, créez une nouvelle partition de 1 ou 2 Go qui va devenir sda4 (ou autre). Vous pouvez lui donner l'étiquette (label) "CLONEZILLA"

4. Montez /dev/sda4 dans /mnt
sudo mount /dev/sda4 /mnt  

5. ouvrez Thunar (ou votre gestionnaire de fichier habituel) en root:
gksudo thunar 

6. Décompressez dans /mnt le contenu de votre fichier ZIP ou ISO. Attention! Si, une fois décompressé, vous obtenez 1 seul dossier (c'est probable)...

  • ouvrez ce dossier (chez moi: clonezilla-live-2.4.2-10-amd64) , 
  • copiez son contenu en entier (fichiers et sous-dossiers), 
  • remontez d'un niveau (à la racine de /mnt) et collez les fichiers et sous-dossiers. 
  • Renommez le dossier "live" en "live-hd"
  • N'oubliez pas de supprimer le dossier clonezilla-live-2.4.2-10-amd64 ainsi que le fichier compressé clonezilla-live-2.4.2-10-amd64.iso (ou zip).
7. Maintenant, on va s'occuper de Grub. Editez -toujours en root- le fichier /etc/grub.d/40_custom
gksudo gedit /etc/grub.d/40_custom

Remplacez évidemment gedit par votre éditeur de texte habituel...

8. Ajoutez en fin de fichier ce script et enregistrez-le:
menuentry "Clonezilla" {
set root=(hd0,4)
linux /live-hd/vmlinuz boot=live union=overlay username=user config components quiet noswap nolocales edd=on nomodeset nodmraid ocs_live_run=\"ocs-live-general\" ocs_live_extra_param=\"\" keyboard-layouts= ocs_live_batch=\"no\" locales= vga=792 ip=frommedia nosplash live-media-path=/live-hd bootfrom=/dev/sda4 toram=filesystem.squashfs
initrd /live-hd/initrd.img
}

9. Il faut maintenant mettre à jour Grub
sudo update-grub

10. Redémarrez!

Maintenant, vous devriez avoir une entrée "Clonezilla" sous les autres entrées. Faites un essai pour lancer Clonezilla. Pour sortir prématurément, un simple Ctrl+alt+suppr devrait suffire.


NOTE:

  • Au premier essai, tout à bien fonctionné jusqu'au moment où j'ai lancé le clonage d'une de mes partitions. Là, l'écran est devenu noir comme s'il s'était mis en veille mais pas moyen de revenir à l'affichage... Heureusement, le témoin d'activité de mon disque externe m'a permis de voir quand l'opération était terminée. J'ai alors rebooté avec un Ctrl-alt-suppr. Une fois revenu à ma distro favorite, j'ai constaté via mon gestionnaire de fichier que l'image avait bien été copiée. Mais je ne peux pas garantir qu'elle n'est pas corrompue. J'ai alors modifié le paramètre vga=788 (qui correspond à 800x600) en vga=792 (1024x768). Et là, plus de problèmes (j'ai modifié le script avec la nouvelle valeur).
  • Clonezilla est extraordinairement rapide dans cette configuration comparé à une live-usb. Y'a pas photo! Du moins, sur une machine récente avec pas mal de RAM comme mon Brix Gigabyte... car sur ma vieille bécane EEEBOX B202 (première génération), c'est très lent (avec pourtant un SSD récent aussi). Par contre, sur celle-ci, pas de surprises... l'interface est la même qu'en live-usb avec le choix des langues.



ATTENTION! 

  • Si la partition dédié à Clonezilla n'est pas sda4 (mais sda3, par exemple), il ne faudra pas oublier de modifier le script en conséquence (Il est écrit pour sda4). Et évidemment d'adapter tout ce "Howto" à l'appellation de votre partition... Dans le cas d'un autre partition, il faudra probablement aussi modifier set root=(hd0,4) dans le script
  • Cette manip doit être effectuée sur la distro dont dépend votre Grub (si vous avez 2 ou plusieurs Linux).
  • 1 ou 2 Go ne sont pas impératifs... Je pense que moins d'1 Go devrait suffire. Clonezilla est très léger.
  • Lancé ainsi, Clonezilla ne semble pas offrir le choix de la langue (mais du clavier, quand même..). Mais ce n'est pas très gênant si on sait déjà s'en servir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.