vendredi 12 août 2016

Brave Browser, rapide et sécurisé


Brave a été conçu par Brendan Eich, l'inventeur du langage Javascript et directeur technique de Mozilla et même PDG pendant quelques jours mais ses prises de position contre le mariage homosexuel l'ont contraint à démissionner rapidement.

Mais Brendan Eich n'a pas dit son dernier mot. En janvier dernier, il présente son nouveau projet : Brave. Ce navigateur met le focus sur un surf rapide et sécurisé. Actuellement, on en est à la version (probablement beta) 0.11.4 mais la version 1.0.0 serait en route...

Brave se base sur le projet open source Chromium de Google et présente la particularité d'embarquer un bloqueur de publicité (mais il n'est pas le seul). L'intégration des publicités compterait ainsi pour 60% du temps de chargement d'une page tandis que les dispositifs de tracking représenteraient 20%. Brave bloque tous les cookies de tracking tiers, tous les scripts tentant d'injecter de la publicité ou les pixels de suivi d'impression d'usages. Il en résulte un surf plus rapide.

A terme, Brave compte permettre de remplacer les publicités jugées intrusives par d'autres, provenant du réseau de la société et présentées comme plus acceptables. Celles-ci conservent l'anonymat de l'internaute. Avec ce dispositif, l'éditeur entend introduire un nouveau modèle économique mais pour le moment, ça ne semble pas bien accepté....

Côté sécurité, notons l'intégration des gestionnaires de mots de passe 1Password et Dashlane, mais également de HTTPS Everywhere. Pour ce qui est de la vie privée, il est possible de désactiver les suggestions issues de l'historique, des favoris ou des onglets ouverts. Do Not Track est disponible mais désactivé par défaut.

Bien que basé sur Chromium, le Chrome Web Store (ou équivalent) reste absent. Les inconditionnels des extensions vont donc râler. On imagine toutefois que c'est sur la feuille de route des développeurs.

Pour ma part, j'ai constaté -qu'en effet- Brave est nerveux et rapide mais cela peut être tout simplement dû à l'absence d'extensions. Je peux aussi signaler que chez moi, l'import des favoris de Chrome s'est déroulé parfaitement et j'ai retrouvé ma barre de favoris. Par contre, malheureusement, pas encore de synchro avec Google Chrome.





Brave est disponible pour Windows, MacOS, Linux Ubuntu, Debian, Fedora, OpenSuse, Android et iOS.

Bugs constatés personnellement:
  • sélectionner/copier une URL dans la barre de navigation avec la souris ne fonctionne pas bien. Utilisez plutôt Ctrl+a et Ctrl+c
Défauts actuels constatés:
  • Pas d'extensions
  • Pas de synchro avec Google
  • Pas d'option "utiliser barre de titre et bordures de fenêtre système" (comme Google)
  • Pas d'option "ajouter au bureau" (créer une webapp à partir d'une page)
Ces défauts rendent Chrome indispensable...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.