mardi 24 janvier 2012

CLONEZILLA

En attendant de faire un "tuto perso"...
clonezilla.fr


Clonezilla LiveCd est un utilitaire de clonage et de sauvegarde de disque. Au même titre que des programmes commerciaux (et payants) comme NORTON GHOST ou ACRONIS TRUE IMAGE, ce CD bootable peut vous aider à sauvegarder vos disques ou partitions pour plus de sécurité et des réinstallations plus faciles.
Comme tout LiveCd de Linux, il est capable de booter sur un grand nombre de configurations et de reconnaitre beaucoup de périphériques.
Vous pourrez réaliser une image ISO et la sauvegarder sur une partition de votre disque ou sur un CD boot. L’application supporte les systèmes de fichiers aux formats EXT2, EXT3, Reiserfs, XFS, JFS et LVM2, et effectue des copies de disque bloc à bloc, ce qui améliore la rapidité et les performances du clonage. Pour les administrateurs réseau, le mode Multicast peut s’avérer très utile pour sauvegarder ou restaurer un ensemble d’ordinateurs

Notes du webmaster concernant le Tutoriel...
  • Il s'agit ici de sauvegarder un Linux Mandriva, mais cela fonctionne évidemment sur les autres Linux.
  • N'utilisez pas le mode débutant de préférence.
  • Dans les paramètres "expert" de la sauvegarde, je recommande de cocher (touche espace pour cocher) "vérifier ou réparer le disque" (ou quelque chose dans ce genre).
  • Attention, quand vous restaurez une image, si le résultat n'est pas satisfaisant (votre Linux ne démarre toujours pas), recommencez et décochez (dans le mode expert) " -g auto Réinstaller Grub dans le MBR... ". C'est le cas avec mon CrunchBang qui utilise Grub1.
  • Faire une image puis la restaurer permet semble-t-il de défragmenter vos partitions. De soi-disant connaisseurs disent que Linux ne fragmente pas (c'est bon pour Windows, ça...), mais c'est FAUX ! Lors de ma dernière sauvegarde, hier soir, tous mes disques avaient entre 1,5 et 13.4 % de fragmentation (uncontiguous files). En tous cas, à chaque fois que j'ai restauré une partition, mon CrunchBang est devenu sensiblement plus véloce (au démarrage, mais surtout à l'utilisation). Lors de la sauvegarde, surveillez bien le défilé d'informations, ce taux y est indiqué.
  • Si vous "gravez" Clonezilla LiveCD sur une clé usb et que vous bootez avec, l'opération sera beaucoup plus rapide. J'utilise personnellement une carte SDHC que j'ai dédié à cet usage. je fais de fréquentes sauvegardes, notamment avant une mise-à-jour importante.
  • On peut se servir de Clonezilla pour faire un simple vérification/réparation d'une partition. Il suffit de choisir "partition" ou mieux "disque à image" puis cocher (en mode "expert") "vérifier ou réparer le disque" (ou quelque chose dans ce genre). Quand c'est terminé et qu'il vous demande de continuer (la sauvegarde), vous répondez seulement "no", mais vous pouvez toutefois en profiter pour faire une sauvegarde pour de bon... J'ai personnellement réparé mon CrunchBang 2 fois de cette manière (Il ne voulais plus démarrer suite à une coupure de secteur au démarrage et une autre fois à cause d'une mauvaise liaison avec le moniteur externe 15' ).
  • Quand vous faites une sauvegarde, cochez toujours "vérifier l'image" (ou quelque chose du même genre). C'est un peu plus lent, mais beaucoup plus sûr!
  • Gardez toujours quelques images précédentes et notamment celles dont vous êtes sûr... En cas de problème avec la dernière image, vous pourriez être content de pouvoir vous rabattre sur une version plus ancienne.
  • Je garde mes données sur une carte SDHC qui est toujours "à poste". Ainsi, lors d'une restauration de disque, je ne les perds pas. De temps en temps, je les copie sur un disque dur externe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.